Comment divorcer a l’amiable ?

Divorcer n’est pas l’étape la plus facile d’une vie de famille. Pourtant lorsque le divorce devient une décision à prendre, il est important de soigner sa sortie. En effet le divorce à l’amiable reste la meilleure option pour avoir un accord en commun qui préserve à la fois l’unité de la famille et protéger les enfants contre la discorde des plus grands. Ce qu’il est important de noter c’est la procédure rapide que représente le divorce à l’amiable.

En effet sans mobiliser le juge des affaires familiales, il est possible de conclure un accord qui sera décisif pour beaucoup de monde. Il faut savoir que les deux parties mais aussi les enfants sont impactés par cet accord qui préserve et donne toute l’intelligence à cette procédure simplifiée du divorce.

Important pour un couple de mettre en œuvre une procédure qui soit rapide pour en terminer avec une relation devenue trop compliquée pour se prolonger. Pourtant il est tout à fait possible d’avoir une option qui soit encourageante avec le divorce a l’amiable. Il devient obligatoire depuis la promulgation d’une nouvelle loi sur le divorce en 2017 de s’adresser à un avocat pour l’ensemble de la procédure. En effet le couple pour éviter de dépenser trop d’argent dans le cadre du divorce, a la possibilité de partager le même avocat. C’est même un avantage pour la rédaction de la convention.

Un divorce a l’amiable équitable

Il est important d’avoir des options lorsque le divorce à l’amiable est choisi pour faire connaître les décisions de chacun. En effet si les époux partagent le même avocat, alors il est très facile d’avoir une opportunité de réduire le temps pour conclure le divorce a l’amiable. Il est tout aussi logique pour les époux de demander rapidement la promulgation de la convention rédigée en leur présence pour éviter tout problème annexe.

En effet cette option du divorce par consentement mutuel en présence d’un avocat permet une évolution rapide du dossier. Il faut savoir qu’un premier accord non signé est souvent promulgué par les époux. Cet accord moral permet de connaître pour chacun les volontés de l’autre afin de disposer le plus facilement d’un bon accord.

Cette disposition morale permet une relation sincère dans cette procédure où chacun veut sortir par le haut car la fin justifie cette procédure. C’est ainsi que l’avocat va rédiger une convention commune avant de la transmettre aux époux.

Un divorce a l’amiable responsable

Le divorce a l’amiable se conclut dès lors que la promulgation de la convention est faite chez le notaire puis envoyé au tribunal et plus précisément au juge des affaires familiales. Il est très intéressant d’avoir un avocat commun car la procédure peut être encore plus rapide que quelques semaines qui correspondent à quelques mois. En effet en ayant un responsable commun dans la gestion de la procédure, le couple qui va se séparer va ainsi pouvoir vivre l’épisode d’après comme une nouvelle étape plus sereine. Un autre avantage se profile avec cette procédure du divorce à l’amiable, en effet le partage des frais d’avocats est moins important.