Comment divorcer sans avocat ?

Une justice sans avocats c’est loin des classiques. Pourtant la loi interdit qu’un divorce soit promulgué sans l’aide d’un avocat. En effet les termes juridiques de la convention écrite entre les époux doivent obligatoirement être rédigés par un avocat que les époux ont le droit de se partager seulement dans le cadre du divorce par consentement mutuel.

En effet il faut savoir que ce format de divorce reste un élément déterminant pour tous ceux qui souhaitent divorcer sans avoir à faire traîner le temps devant la justice. Divorcer sans un avocat est interdit depuis la promulgation d’une nouvelle loi en 2017. Les documents juridiques ne peuvent être rédigés et signés que par les avocats respectifs des deux parties.

Ce qu’il faut savoir en premier lieu c’est que la Justice dispose de règle qu’il est impératif de respecter. La présence d’un avocat y compris pour le divorce par consentement mutuel est conseillée. Tout simplement car la rédaction de la convention entre les époux ne peut se faire sans lui. Il faut savoir que l’avocat va aussi avoir un rôle déterminant car c’est lui seul ou avec son confrère ou sa consœur de la partie adverse qui va négocier l’accord.

Confirmer le divorce avec l’avocat

Il est très compliqué de prendre les devants dans une affaire judiciaire qui soit celle d’un divorce. Connaître la réglementation dans le cadre de la rédaction de la convention ou bien d’un accord commun doit être pris en charge par un avocat qui connaît toutes les possibilités juridiques pour avoir une convention dans les règles. En effet il est très important d’avoir l’accès à un avocat y compris pour un divorce. Seul, se défendre et trop difficile. Il faut dire que depuis la mise en place de la loi en 2017 relatifs au divorce, il est impossible d’ignorer les services d’un avocat y compris s’il est commis d’office. Il faut mesurer le poids de la charge de travail qu’il y a dans le cadre d’un divorce.

De plus l’avocat est le seul à pouvoir faire le lien entre la cour de justice et ses clients. Il est le seul dépositaire des documents qu’il remet à la justice et qui va faire la liaison avec ses clients. Dans le cadre du divorce, c’est lui qui va apporter un éclaircissement quant aux possibilités dont bénéficie le client y compris sur le divorce par consentement mutuel.

Divorcer avec l’aide de l’avocat

Il est surréaliste de penser qu’un avocat n’est pas utile dans le cadre d’une procédure de divorce. Et pourtant il y a des documents juridiques à signer pour chacune des parties. C’est pourquoi il est très important d’avoir un avocat qui soit attitré pour les deux parties. Il faut savoir que la présence d’un avocat est bénéfique dans le sens où il y a bien un argument qui plaide en sa faveur. En effet la rédaction de la convention juridique entre les deux parties fait office de document officiel dont l’avocat est le seul à détenir les éléments techniques pour qu’elle soit validée par le Juge des affaires familiales du tribunal.